Réforme des CCI : L’UNSA-CCI AGIT !

26 Septembre 2014

Réforme des CCI : L’UNSA-CCI AGIT !

Se réformer : POSSIBLE et VITAL pour les CCI et pour nos emplois !

 

Les DG lancent une tentative de blocage par la grève !

Dans plusieurs régions, des DG, commandités par leurs Présidents, tentent d’influencer les personnels et les syndicats par un chantage à l’emploi pour les pousser à lancer une grève générale du personnel des CCI ! Est-ce aujourd’hui la meilleure réponse ? NON. Lancer une grève ne pourrait qu’affaiblir l’institution CCI - qui n’est pas la propriété des Présidents - et desservir les intérêts du personnel. Ne donnons pas de prétexte à des décisions hâtives à l’emporte-pièce.

Notre action porte sur le dialogue, sur la défense de l’emploi de chacun des agents des CCI et sur le bon sens qui doit être partagé par tous les décideurs. Nous avons toujours réussi à négocier là où d’autres ont échoué !

Nous demandons aux Présidents et aux DG de prendre toutes leurs responsabilités et de penser au personnel dans la situation qui est la nôtre aujourd’hui.

Les seuls responsables de l’avenir de nos emplois sont les Présidents. Ils doivent accepter de se réformer au plus vite car c’est POSSIBLE et c’est VITAL pour les CCI qu’ils disent défendre avec tant de détermination.

 

Le personnel doit savoir :

Construire ensemble avec les réalités budgétaires : OUI c’est possible !

L’UNSA-CCI :

  • Négocie sans relâche avec les Présidents et la tutelle pour travailler tous ensemble à construire les CCI de demain avec les réalités budgétaires : OUI c’est possible !
  • Rappelle aux Présidents qu’il existe de bons exemples de régionalisation qui n’ont pas impacté les effectifs : OUI c’est possible !
  • Sauvegarder l’emploi, en travaillant en CPN pour offrir des possibilités de départs volontaires attractifs, des plans séniors, des formations, de la GPEC, des démarches de reconversion accompagnées, etc : OUI c’est possible !
  • Plaide pour moderniser l’organisation le réseau : OUI c’est possible !
  • Défend la proximité terrain des équipes : OUI c’est possible !

Au national et dans toutes les régions, l’UNSA-CCI est au quotidien autour de la table des négociations avec les Présidents et la Tutelle pour trouver d’autres axes d’économies que les emplois. Nous défendons et valorisons les compétences du réseau pour protéger les emplois et montrer le chemin à nos dirigeants.

Nous sommes confrontés à une situation de crise complexe, dont le personnel n’est pas la cause, et sommes faces à deux constats :

  • D’une part, des Présidents qui, dans le déni de la loi de régionalisation de 2010, ont ignoré la mutualisation de moyens qu’elle nous imposait et refusé la dimension régionale nécessaire à de vraies économies. Soit 4 années de perdu, pendant lesquelles aucune gestion prévisionnelle de nos emplois n’a été menée. Leur attitude actuelle de défiance vis-à-vis du Gouvernement n’est pas non plus à la hauteur : jamais dans leurs discours ils parlent de protéger nos emplois. Pas de remise en cause de leur part : Où est le projet des CCI pour leur avenir ? Quelles missions, quels nouveaux métiers ? Rien !
  •  
  • D’autre part, la Tutelle n’a pas joué son rôle dans le suivi de l’application de la loi de 2010 et des économies qu’elle était sensée procurer. Doit-on considérer cela comme de la négligence ? Au moment de contraindre les CCI à de nouvelles économies drastiques (baisse de 37% du budget), l’Etat doit protéger nos emplois et assumer sa part de responsabilité.  

 

L’UNSA-CCI EST ACTIF !

A tous les niveaux, l’UNSA-CCI multiplie les contacts et les réunions avec les Présidents et les services de CCI France, la Tutelle, nos parlementaires Députés et Sénateurs, des Présidents de Régions, la presse,… POUR MAINTENIR LE DIALOGUE ET LES INTERETS DES SALARIES ET DES EMPLOIS. CAR DES SOLUTIONS EXISTENT ET
NOUS NOUS EMPLOYONS A LE RAPPELER.

Nous refusons catégoriquement ce chantage à l’emploi. Le personnel n’est pas une variable d’ajustement. La grève n’est pas aujourd’hui une solution pour sauver nos emplois.

  • Nous alertons sur les risques réels qui pèsent sur nos emplois.
  • Sans nous, les CCI ne sont rien ! Les services rendus à l’économie du territoire ne sont que le produit de notre travail.
  • Nous critiquons le manque de remise en question des Présidents, et leur communication catastrophique dans les médias, alarmiste et comptable.
  • Nous démontons l’efficacité de licenciements massifs pour réaliser de vraies économies : les CCI sont assureurs de leur propre risque chômage et contraintes par les dispositions statutaires liées au licenciement pour suppression de poste. Elles n’ont pas les moyens de leurs discours !

Nous comprenons le désarroi de certains de nos collègues, qui souhaitent exprimer leurs craintes. Aujourd’hui l’UNSA-CCI a encore les moyens de négocier avec le Ministre de l’Economie.  «  Sa porte nous est ouverte ». Ne la fermons pas !

 

Plus que jamais, l’UNSA-CCI est engagée

pour la sécurisation et la défense de nos emplois !

Rejoignez-nous ! ADHEREZ, FAITES ADHERER !

               Toutes nos informations et bulletin d’adhésion sur www.unsa-cci.com

                         Téléchargez ce texte sous forme de tract !