Le minimum à savoir sur le CSE … Source UNSA IRP

05 Avr 2022

La création du Comité Social et Économique (CSE) révolutionne la représentation du personnel dans les entreprises et institutions. Les missions attribuées jusqu’alors aux délégués du personnel, aux comités d’entreprise et aux CHSCT sont désormais assurées par le CSE.

Le CSE a pour missions pour missions et pouvoirs de :

  • Présenter les réclamations individuelles et collectives des salariés relatives aux salaires, dans l’application du code du travail et des autres dispositions légales et conventionnelles (article L.2312-5 alinéa I du Code du travail)
  • Contribuer à promouvoir la santé, la sécurité et l’amélioration des conditions de travail (article L.2312-5 alinéa 2)
  • Réaliser des enquêtes en matière d’accidents de travail ou de maladies professionnelles ou à caractère professionnel  (article L.2312-5 alinéa 2)
  • saisir l’inspection du travail de toutes les plaintes et observations relatives à l’application des dispositions légales dont elle est chargée d’assurer le contrôle (article L.2312-5 alinéa 4)
  • Déclencher un doit d’alerte en cas:
    • d’atteinte aux droits des personnes/ à leur santé physique et mentale, aux libertés individuelles, ce qui leur permet d’intervenir notamment en cos de harcèlement moral ou sexuel (article L. 2312-59)
    • de danger grave et imminent (article L.2312-6c:)
    • de risque grave pour la santé publique et l’environnement (article L.2312-60).

Ce diaporama issu d’une formation réalisée en Nouvelle Aquitaine présente l’essentiel de ces attributions, de son organisation et fonctionnement. 

Télécharger le document

Dans la même catégorie

Fiche de frais UNSA-CCI

Cette fiche de frais est à utiliser par les adhérents à l'occasion des missions effectuées pour le compte du syndicat UNSA-CCI (Transport, hébergement, restauration,...) Fiche de frais...

Convention Collective Nationale ouverte à la signature par CCI France

Après avoir rejeté la quasi-totalité des propositions de l’intersyndicale, CCI France a proposé à la signature un projet « squelette » de convention collective, catalogue de bonnes intentions privant les personnels de tous leurs avantages sociaux.on Collective permettant de sécuriser les acquis sociaux des salariés : salaires, emploi, reconnaissance professionnelle, formation, télétravail, ....

Statut du personnel des CCI

Le présent statut s’applique de plein droit à l’ensemble des agents ayant la qualité d’agent de droit public et qui occupent un emploi permanent à temps complet dans les services :
de CCI FRANCE,
• des Chambres de Commerce et d’Industrie de Région,
• des Chambres de Commerce et d’Industrie territoriales, départementales et locales,
• des Groupements inter-consulaires.